« Ah vous allez voyager avec vos enfants ? Quel beau cadeau vous leur faites !! »

Depuis l’annonce de notre projet, parmi les nombreuses phrases que l’on nous sort, celle-ci nous fait particulièrement plaisir. Et elle nous conforte pas mal dans nos choix. Pour une fois que l’on nous ne sert pas la liste des objections habituelles et questions sans queue ni tête…. Je ferais surement un article là-dessus aussi, enfin bref.Je vous disais donc,  quand nous expliquons le projet, nous avons souvent droit à : Ah vous allez voyager avec vos enfants ? Quel beau cadeau vous leur faites !!

A force de réfléchir à tout ce que je souhaite leur faire visiter, découvrir, apprendre, à ce que je vais photographier, écrire et raconter ici pour partager avec vous cette belle expérience en famille, moi aussi j’ai fait l’erreur de penser que nous, parents, nous faisions l’un des plus beaux cadeaux que l’on pouvait offrir à nos enfants.

Mais je me trompais gravement. Je vous explique.

Été 2016, nous parcourons le Jura. Halte pour la soirée au cœur d’une ferme viticole. On se gare et on prépare l’installation avant la nuit. Les enfants demandent alors s’ils peuvent aller dans la prairie environnante. Il fait encore jour, pas de route donc pas de circulation. Ils sont en sécurité, ils ne risquent rien. Daphné et Liam partent donc cueillir quelques fleurs des champs. Ils reviennent alors en courant et en criant :

-Papa, Maman, on a trouvé la colline du Paradis !

Sur le moment, je ne comprends pas très bien, leur demande de m’expliquer.

-Oui Maman, Papa, venez voir, c’est la colline du Paradis.

De là où nous sommes, nous voyons la prairie, ses bosquets, quelques fleurs des champs. C’est charmant mais rien à mes yeux ne justifie un tel enthousiasme.

Mais ils sont tellement exaltés et insistants à ce qu’on les suive… Alors ils nous prennent la main. Ensemble, on gravi la bute et là :

Comment vous décrire ce paysage ? Le coucher de soleil, la lumière, les nuages, les fleurs si simples, si fragiles, les vallons verdoyants et leurs bottes de foin, la rivière qui serpente en contre-bas, le haut d’un clocher au loin derrière le petit bois… Et le sourire de nos enfants, et leur regard à la fois émerveillé et interrogateur :

– Alors ? c’est bien la colline du Paradis, pas vrai ?

– Oh que oui !

Je les remercie pour ce cadeau, pour ce moment, pour les émotions que j’ai ressenties. Sans eux, jamais je n’aurai gravi la colline, jamais je n’aurais pris le temps de m’assoir précisément là pour admirer ce paysage unique et le contempler au travers de leurs yeux neufs, innocents et purs.

De partager ce moment avec eux.

Et plus j’y pense, plus j’en arrive à cette conclusion sans appel : mes plus beaux moments de contemplations sont ceux qui ont suivi cette petite phrase anodine de ma fille ou de mon fils :

-Regarde Maman, c’est vraiment magnifique !

Alors je lève les yeux de la carte routière, je regarde nos enfants. Et je vois enfin dans leur regard que c’est réellement MAGNIFIQUE !

Ce n’est pas nous qui offrons le voyage à nos enfants, c’est eux qui vont nous apprendre à découvrir le Monde !

 

 

Share This