Vivre en camping-car, ce n’est vraiment pas la vie de château ! Et ça nous convient très bien. On a plutôt fait le choix de vivre simplement, avec peu de choses, mais pour vivre plus de choses.

Et parmi les expériences simples et accessibles à tous, il y en a une qu’on affectionne particulièrement : nous balader à pied et découvrir tranquillement et lentement une nouvelle ville. Et c’est comme ça, en marchant, qu’on arrive devant le Château de Saint Mawes. Bien envie faire la visite. Mais, avec notre budget à respecter, les tarifs ici sont assez dissuasifs pour un si petit monument ! Prêt de 14£ (16€) pour la famille…

Puis, on remarque un sigle rouge, celui de l’English Heritage (EH). Des anglais nous en avaient parlé lors d’une discussion. On va donc se renseigner pour avoir plus d’informations. Il s’agit d’un abonnement, pour 15 jours ou à l’année pour avoir un accès en illimité à plus de 400 sites en Angleterre, et des réductions pour de nombreuses visites dans le reste des Iles Britanniques. La carte peut sembler un peu chère au départ, une centaine d’euros pour nous 4 (la carte famille 2 adultes peut inclure jusqu’à 12 enfants, ils ne font pas les choses à moitié ces anglais !). Mais quand on sait que rien que pour visiter Stonehenge il faut compter quasiment 50€ !

Et, en tant que membres, nous ne devrons plus payer les parkings (qui sont aussi relativement cher ici, en plus du prix de la visite). Nous décidons donc d’adhérer à l’English Heritage, sans aucun regret.

Ce qui va nous permettre de gouter à la vie de Château durant tout notre séjour.

Retour sur nos premières visites dans les Cornouailles :

Saint Mawes Castle :

 

On commence donc tout naturellement par celui de Saint Mawes, une forteresse du XVIème siècle, édifiée pour résister aux invasions françaises et espagnoles. On découvre les audio-guides qui nous permettent de mieux comprendre les lieux et l’époque. Disponibles en français les enfants adorent ! (C’est une des astuces pour gérer les sorties avec les enfants).

 

On se promène sur les contreforts, dans les jardins, pour apprécier la vue. Les enfants escaladent les gros canons qui entourent le fort. Un joli moment pour cette première visite de château.

Pendennis Castle :

Deux jours plus tard, on a traversé l’estuaire grâce à un petit ferry (c’est plus une barge) et on se retrouve en face, au Château de Pendennis (prix famille 22£, inclus dans l’EH). C’est le grand frère de Saint Mawes, construit à la même époque, pour les mêmes raisons, repousser les envahisseurs. La chance est avec nous. Après un dimanche sous la pluie, il fait un temps superbe. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, aujourd’hui est un jour spécial : la journée des pirates. On s’acquitte du petit supplément. Mais cela en vaut la peine. Nous assistons à la reconstitution de la vie à l’époque de la guerre avec les Espagnols.

Des bénévoles animent la vie au château aux temps de la Reine Elisabeth (la première). En costume, ils déambulent dans les pièces du château, tantôt en cuisine pour préparer le pain, tantôt dans la pièce de vie pour coudre et tisser, tantôt sur le champ de bataille pour repousser les vilains espagnols.

Avec Liam, on se fait même enrôler dans l’armée britannique pour apprendre le maniement des armes et être prêts pour la bataille. En tant que français, nous avons de la chance de tomber sur cette époque où nous étions alliés avec eux, sinon, on n’est pas sûrs que l’accueil aurait été le même Nous rendons aussi visite au chirurgien. Daphné n’a pas vraiment apprécié de voir que la médecine de l’époque était plutôt radicale…

En fin d’après-midi, c’est l’heure du troisième assaut espagnol, repoussé avec talent par le Lord de Pendennis qui affronte Don Rodrigo en duel. Chevaux, canons, grenades, fusils, tout y est !

Une journée magique, où l’Histoire prend tout son sens. Le tout, bercé par les troubadours de la cour.

Tintagel Castle

Bienvenue dans la demeure du Roi Arthur. Dès l’arrivée dans le village, on entre dans la légende. Les magasins et les Pubs sont envahies de fées, de farfadets et de magiciens. Arrivés le soir, on prend le temps de faire un tour dans le village. Mais on avait oublié qu’en Angleterre, les gens mangent tôt (18H) et les magasins ferment donc encore plus tôt ! Après une nuit tranquille sur le parking du Pub (presque tranquille, car après manger, les anglais aiment bien faire la fête), on part de bonne heure pour la visite, sur l’île en face, après avoir traversé les falaises.

On a bien fait de venir tôt ce matin, car dès midi, l’endroit est pris d’assaut, c’est même la première fois que l’on croise des français depuis notre arrivée en terres anglaises. C’est LA destination touristique des Cornouailles. (Comptez 22£ pour une famille, inclus avec EH). Mais depuis l’ouverture à 10h ce matin, nous étions vraiment tranquilles. Du château en lui-même et des bâtiments autour, il ne reste que quelques murs de fondations. Mais cet endroit est vraiment magnifique !

On prend le temps d’admirer la vue, et même les vues que nous offre cette île enchanteresse.

Pour moi qui souffre d’un vertige extrême, ce fut éprouvant, mais ça en valait la peine !

Plus on prend le temps de découvrir ce pays, et plus on tombe amoureux de son Histoire, et de ses paysages à couper le souffle. J’ai volontairement passé une partie de notre road trip sous silence, pour me concentrer sur les visites de châteaux, mais promis  je vous le raconte la prochaine fois !

Pour plus d’infos sur ces lieux, et sur l’abonnement, je vous invite à aller directement sur le site English Heritage, uniquement en anglais par contre.

 

Share This